Le gisement de Régourdou

mardi 13 novembre 2007
par  BJC

Quelques années après la découverte de la grotte de Lascaux, Roger Constant paysan à régourdou, à 500 m de la grotte de Lascaux, était convaincu que la véritable entrée de la grotte était sur ses terres.

Il creusa pendant 3 ans et le 22 septembre 1957, il découvrit la mâchoire inférieure de Neandertal.

Il se rendit à la mairie pour obtenir un permis de fouille qui lui fût accordé pour quelques temps.
Les archéologues, accompagnés par les gendarmes avaient la mission d’arrêter M. Constant pour stopper les fouilles. Après un accord, les archéologues organisèrent les fouilles et découvrirent une très belle tombe construite par Neandertal dans laquelle il y avait 2 squelettes. (Un squelette de Neandertal et un squelette d’ours brun).
Ce site prestigieux était-il déjà sacré 50.000 ans avant l’éxécution des peintures de la cathédrale de la préhistoire ?
Roger Constant décida de laisser travailler les archéologues et continua ses fouilles à quelques mètres dans un autre gouffre où il découvrit des fossiles marins, datant de l’ère secondaire, et un gisement d’ocre (qui servit à la reproduction de Lascaux II).

M. Constant décida de réintroduire les ours brun en Périgord. Il va donc construire un parc et acheter 3 ours (2 mâles et une femelle) qui ont eu 2 oursons.

En 1993 M. Constant fût totalement interdit de fouilles dans le gouffre car l’ensemble de la colline a été classée monument historique.

Le musée du gisement de Régourdou est ouvert au public.


Commentaires  (fermé)

Navigation

Articles de la rubrique